Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Tests et Auto tests, la bataille des tests Anticorps COVID (...)

Article

Tests et Auto tests, la bataille des tests Anticorps COVID 19

22 mai

Le ministère de la Santé a publié hier soir la liste des tests sérologiques estimés fiables par le Centre national de référence (CNR)
Ils sont au nombre de 23 tests sérologiques par prélèvements en labioratoires , plus deux auto-tests

Ces tests doivent permettre de détecter les anticorps dans le sang d’un patient et donc de déterminer s’il a déjà contracté le virus par le passé et s’il est potentiellement protégé d’une future ré-infection mais l’immunité n’a pas encore été prouvée.
S’il est réalisé grâce à une prescription médicale d’un médecin, le test sérologique sera entièrement remboursé.

Estimation actuelle de la fiabilité des tests certifiés :
Faux positifs : 2 %
Faux négatifs : 5 %

Les résultats sont à apprécier en regard des signes cliniques du patienT ;

Aux Etats-Unis, où les autorités ont suspendu toute obligation réglementaire, 160 tests sont disponibles sur le marché mais impossible de s’assurer de leur qualité.

Les tests validés par le Centre national de référence (CNR) :
Tests ELISA

COVID-19 IgG ELISA KAPCOVID19G - DIAsource ImmunoAssays
ELISA SARS-CoV-2 (IgG) - EUROIMMUN
Elecsys Anti-SARS-CoV-2 - ROCHE Diagnostics
NovaLisa SARS-CoV-2 (COVID-19) IgG - NOVATEC Immunodiagnostica
SARS-CoV-2 IgG Architect - Abbott Ireland
VIDAS SARS-COV-2 IgG - bioMérieux
Virotech SARS-CoV-2 IgG (Elisa) - Virotech diagnostics

Tests de dépistage rapide (TDR)
2019-nCoV IgG/IgM Rapid Test Cassette - BIOMAXIMA
2019-nCoV IgG/IgM detection kit - Nanjing Vazyme Medical technology Co. Ltd (distribué par Clinisciences)
2019-nCoV IgG/IgM detection kit - Nanjing Vazyme Medical technology Co. Ltd (distribué par S&I Equipement)
2019-nCoV IgG/IgM detection kit - Nanjing Vazyme Medical technology Co. Ltd (distribué par MDL medical)
2019-nCoV IgG/IgM detection kit - Nanjing Vazyme Medical technology Co. Ltd (distribué par SAM SARL)
BIOSYNEX COVID-19 BSS IgG/IgM - Biosynex Swiss
Base Point Covid-19 IgG/IgM rapid test device - Guanzhou Wondfo Biotech
COVID-19 IgG/IM rapid test device - Guanzhou Wondfo Biotech
COVID-19 IgG/IgM Rapid Test Cassette - Inzek International Trading
Diagnostic kit for IgM/ IgG Ab to SARS-CoV-2 - Zhuhai LIVZON Diagnostics
NG-Tests IgG-IgM Covid -19 - NG-Biotech
SARS-CoV-2 Antibody Test - Guanzhou Wondfo Biotech (distribué par WEMADE)
SARS-CoV-2 Antibody Test - Guanzhou Wondfo Biotech (distribué par Shana Xie)
SARS-CoV-2 Antibody Test - Guanzhou Wondfo Biotech (distribué par Axamed Lab)
Standard Q COVID-19 IgM/IgG Combo Test - SD BIOSENSOR
careUS COVID-19 IgM/IgG - WELLS BIO

Des tests ELISA et TESTs de diagnostic rapide :
Deux types de tests différents.
Il y a dans la liste des tests ELISA, et des Tests de diagnostic rapide ( ou TDR)

Le nom ELISA ou « Enzyme-Linked ImmunoSorbent Assay », signifie « dosage d’immunoabsorption par enzyme liée » et désigne des tests réalisés en laboratoires grâce à une prise de sang ensuite analysée grâce à des réactifs.
ELISA fonctionne sur la réaction entre l’antigène (contenu dans le test) et l’anticorps (dans le sang), dont la combinaison est repérée grâce à une enzyme qui colore et établi le résultat.
La HAS recommande les tests ELISA pour confirmer un diagnostic de Covid-19, pour conduire des études épidémiologiques, ou pour tester les personnels, même asymptomatiques, dans des institutions médico-sociales ou travaillant dans des milieux confinés (Ehpad, internats, porte-avions, etc.).

Pour avoir accès au rembousement à 100 %, il vous faut une prescription médicale et que le test pratiqué par le laboratoire soit sur la liste de la Haute Autorité de Santé publiée par le ministère de la santé.
Si vous ne disposez pas de prescription médicale, et que vous payez votre test, il vous en coûtera entre 30 et 50 euros selon le tarif du laboratoire.

Les Tests de diagnostic rapide (TDR) s’effectuent, eux, grâce au prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt, insérée dans un dispositif semblable à un test de grossesse.
Son passage du sang dans différents réactifs permet d’établir ou non la présence d’anticorps.
Le résultat est disponible en quinze minutes.

L’avantage des tests TDR ?
Facile pour dépister des populations loin des laboratoires de biologie médicale ;

Ils sont automatisables : en diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques, en cas de test virologique négatif mais de symptômes évocateurs de COVID-19, et auprès des personnels soignants ou d’établissements d’hébergement collectif qui ont été en contact avec le virus et pour les enquêtes épidémiologiques."

Nous espérons que ces tests seront rapidement mis à la disposition du plus grand nombre grâce à leur commercialisation en pharmacie, ou bien qu’ils seront accessibles par voie postale.

Certains professionnels avancent que les français seraient incapables de les interprêter seuls ! En ce cas, pourquoi leur faire confiance pour l’interprétation d’un test de grossesse, où il existe aussi une marge d’erreur entre 97-99%.
Tout patient peut consulter un médecin avec son résulat de test, si les signes cliniques n’ont pas été reconnus comme ceux de la COVID-19 antérieurement, ou s’il a un doute.

Quoi qu’il en soit, même pratiqué en laboratoire sur prescription d’un médecin,
pour le moment, le taux d’anticorps nécessaires afin d’être immunisé n’a pas été établi et il est toujours impossible de savoir combien de temps cette immunité pourrait durer.

Donc, même si le test montre que vous avez des anticorps, il convient de rester prudent, porter un masque dans l’espace public et continuer à pratiquer les gestes barrières.

De Notre conseiller médical, jP Thierry

1°) La PME belge ZENTECH commercialise un TROD/Autotest , acheté par l’état Belge 10€ l’unité, il sera distribué aux professionnels de santé.

https://www.latribune.fr/technos-me…

Si en France les autorités de santé restent frileuses, la Belgique vient de certifier puis d’autoriser la production en masse des tests sérologiques de la biotech ZenTech. Ceux-ci permettent d’identifier, en 10 minutes environ, les personnes immunisées contre le coronavirus et donc susceptibles de retourner au travail sans contaminer les autres. La startup basée à Liège compte produire un million de tests sérologiques par mois en mai, puis 3 millions à partir du mois de juin, détaille-t-elle à La Tribune.
Elle les commercialisera au prix de 9,80 euros l’unité à l’Etat belge, qui les distribuera auprès des professionnels de santé dans les hôpitaux et les laboratoires du pays.

EN France, au moins trois entreprises offrent le même type de test et marché sera donc concurrentiel. Le prix unitaire de revente ne devrait pas dépasser de beaucoup les 10€ (si facturé aux usagers, car des collectivités locales en commandent également et comme les entreprises le distribuer gratuitement aux professionnels de santé et aux personnes vulnérables et à risque.

https://www.mediapart.fr/journal/fr… (

Article :
Après la bataille des masques, celle des tests sérologiques a-t-elle débuté ?
Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, en a commandé cinq millions, proposés aux entreprises franciliennes via sa centrale d’achat au prix unitaire de 9 à 12 euros. 150 000 sont offerts par la collectivité locale aux soignants. Selon la présidente de Région, ces tests « donnent une information utile aux personnels soignants, aux personnes en risque de santé et/ou particulièrement exposées ».

2°) Par ailleurs, le problème de la mauvaise sensibilité des tests RT-PCR par écouvillonnage pharyngé (jusqu’à 30% de faux négatifs) est désormais reconnu et des tests salivaires alternatifs sont en fin de développement (pas de besoin d’écouvillons, pas de gène/ douleur, salive ou crachat).

  • en France EasyCov soutenu par la DGA et le ministère de la recherche, coopération avec équipe universitaire
  • à l’international, les US et les chinois misent sur le CRISPr (ciseaux moléculaires) pour offrir un test virologique fiable à 10$ l’unité (résultat en 15 min). La FDA en a déjà autorisé 2 à ma connaissance (procédure accélérée).

Des accords industriels et commerciaux sont passés actuellement.

Exemple : GSK avec une firme californienne (Mammoth) qui entend commercialisé un autotest virologique avant la fin de l’année. La lecture et l’interprétation du test ne devrait pas poser de pb aux usagers !

à lire

vous pourrez bientôt vous faire dépister en pharmacie
https://www.lesinrocks.com/2020/05/…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés